Historique

Le groupe Kaléidoscope a été formé, au fil des ans, par l’auteur-compositeur-interprète, Guy Lapointe; un musicien autodidacte, originaire de Québec, qui avait traîné sa bosse, de gauche à droite, de Montréal, à New-York, à Paris, en passant par la toute première version du groupe les COLOCS, le temps d’un spectacle au défunt Tallulah Darling, de la rue St-Laurent. Le temps aussi d’une fructueuse collaboration à l’écriture de chansons avec André Fortin, dont le classique « DÉDÉ ». De cette période, il ne reste que des réminiscences, dans les journaux, surtout. Sans compter l’enregistrement des COLOCS, bien sûr.

https://voir.ca/musique/2018/09/27/il-y-a-25-ans-les-colocs-les-colocs/

Cliquez pour voir l’article du journal

Après la mort de Dédé, Guy Lapointe, secoué, est persuadé qu’il ne retouchera plus à la musique. C’était sans compter sur le lock-out de Radio-Canada, en 2002. De retour en journalisme, plutôt que de faire le trottoir pancarte à la main, il recrute des collègues musiciens pour former le groupe les Deadlock, qui ouvre le spectacle de solidarité, au Spectrum, en première partie de pointures comme Michel Rivard et Gilles Vigneault. Une version remaniée du succès Tassez-Vous de d’là, des COLOCS, brasse la cage. Assez pour avoir la piqûre.

LES DEADLOCK AU SPECTRUM

J’AI VU

Une composition à la fois, Guy Lapointe, revenu de ses excès d’alcool et de drogues, met la main à un premier album, J’ai Vu, paru en 2011, lancé au Quai des Brumes de Montréal. L’album est co-réalisé par le multi-instrumentiste Daniel Volj et le guitariste Martin Bachand.

 

Sur scène, Guy est accompagné des « Lascars », sous la direction de Pierre-A Gauthier, anciennement du groupe Aut’Chose. Mira Shanti, à la présence scénique allumée, est déjà choriste et Jacques-André Couture, à la batterie. Daniel Gaudet est à la guitare et Marc Gendron, un ancien de Bündock, tient la basse.

Lascars Quai des Brumes 2011

GUY LAPOINTE ET LES LASCARS À PDA EN 2012

UN MONDE RÊVE

Ce premier album sera suivi d’un deuxième, qui accompagnera la naissance du groupe Kaléidoscope, première version. L’album « Un Monde de Rêve », au son plus « indie », est réalisé par François Lalonde, l’ancien batteur de la Sale Affaire de Jean Leloup et collaborateur de Lhasa de Sela.

 

L’album est lancé le premier septembre 2015, au Lion d’Or, suivi de spectacles au Petit Medley et à PDA. Trois vidéo-clips réalisés par Mathieu Leblanc ont accompagné cet album : « La Grande Veillée », « C’est la Guerre » et « Pour Dédé ».

2015 : Marc Gendron et Pierre Gaudet ont quitté le groupe. Pierre Dumas est maintenant à la basse. Yves Drapeau s’est ajouté, aux claviers.

KALÉIDOSCOPE AU LION D’OR EN 2015

KALÉIDOSCOPE AU PETIT MEDLEY, EN 2016

Partie 1

Partie 2

En 2016, le claviériste Yves Drapeau quitte le groupe à son tour. Le temps de deux spectacles, Il est remplacé par François Dallaire.

ARRIVÉE DE JEAN DORAIS

Mais ce qui va déterminer un tournant et donner un nouveau souffle à Kaléidoscope est l’arrivée du guitariste d’expérience, Jean Dorais, un ancien membre du mythique groupe Octobre, celui de « La Maudite Machine ».

OCTOBRE AUX FRANCOFOLIES DE 1996

Pierre-A Gauthier, un pilier du groupe est donc parti. Jean Dorais le remplace.

Mira est toujours là. François Dallaire est aux claviers, mais ce sera son dernier spectacle avec nous.

KALÉIDOSCOPE À PDA EN 2016

Sans claviériste, Kaléidoscope doit réarranger l’ensemble de son répertoire.

Qu’à cela ne tienne, Jean Dorais se met à la tâche avec patience et détermination, avec la constante contribution de Pierre Dumas, devenu un véritable roc pour le groupe. Sans trop tarder, Kaléidoscope a pu tester sur scène ce matériel renouvelé.

KALÉIDOSCOPE À PDA EN 2017

COMPLICES

Rapidement, une étroite complicité s’est installée entre Jean Dorais et Guy Lapointe, le tandem se découvrant une complémentarité qui semblera avoir été développée pendant des années, et pourtant!

Heureux de jouer les Lennon-McCartney à un moment de la vie où ce type de rencontre appartient habituellement au passé, le duo s’est vite amusé à partager mélodies et idées de paroles. Un nouveau départ, avec de nouvelles chansons. Entretemps, le batteur Jacques-André Couture est parti. Mira Shanti, elle aussi présente depuis les tout débuts, est devenue maman. Joey Rosito a apporté une nouvelle sensibilité à la batterie, développant un solide tandem rythmique avec Pierre Dumas.

Kaléidoscope n’accompagne plus Guy Lapointe. Kaléidoscope est maintenant un groupe à part entière.

SPECTACLES

Montreal – Date à annoncer

QUAI des BRUMES

Longueuil – Date à annoncer

Zone 132

Groupe Musical Kaleidoscope